MÉTÉO FRANCE : 30/01/2023 Prévision d’échouements d’algues sargasses

 

Saint Martin / Sint Maarten – Saint Barth:

Indice de confiance : 4/5

Prévisions pour les 4 prochains jours:
Analyse sur la zone Antilles / Guyane:
On retrouve énormément de radeaux et filaments partout à l’est de l’arc Antillais ; des Iles du Nord jusqu’au sud de la Barbade, et qui s’étendent sur des centaines de kilomètres vers l’est sur l’Atlantique. L’approvisionnement en sargasses est donc quasi ­ininterrompu car favorisé par des dérives qui sont globalement de secteur Est. Pour la Guyane, les détections sont peu nombreuses, localisées au large des côtes guyanaises et également au large de l’embouchure de l’Amazone.

Analyse autour des Iles du Nord:
Des arrivages par vagues dans un flux venant de nord­-est.
Les images du 26 au 29 ont servis à faire cette analyse. De nombreux petits radeaux, plus ou moins épars, transitent dans un flux de nord­-est en direction des Îles
du Nord. On remarque tout de même deux principales source d’arrivage. Un premier chapelet de radeaux qui est la source des arrivages répétitifs sur l’Est de Saint Martin. Un second chapelet plus structuré en long filament qui passe principalement entre 5 et 10 km au sud­-est de Saint ­Barthélemy en direction du sud-­ouest, mais il est accompagné de petit radeaux épars qui continuent par vague d’accrocher l’Est à
Nord­-Est de la petite îles française.

Tendance pour les 2 prochaines semaines :
Des arrivages réguliers
Au vu de tous les signaux présents à l’Est des Antilles, il faut encore s’attendre à des échouements réguliers sur l’ensemble des Iles au cours des 15 prochains jours.


Guadeloupe:

Indice de confiance : 4 /5

Prévisions pour les 4 prochains jours:

Analyse et prévision autour de la Guadeloupe:
Encore des arrivages par vagues ou ponctuels
Les images du 26 au 29 ont servis à faire cette analyse.
De nombreux radeaux plus ou moins épars sont encore visible dans l’est de notre archipel. Un long chapelet de radeaux transite dans le Canal de Guadeloupe. Au nord immédiat de la Désirade les radeaux sont temporairement plus rares mais certains de petites tailles vont tout de même toucher ici ou là les côtes au Nord­-est de la Grande­ Terre. Dans un flux de nord-­est plusieurs filaments transitent entre la Grande­ Terre et Marie­ Galante. Ils vont continuer à être la source des arrivage pour l’Est de la basse­Terre et le Nord­-Est des Saintes.
A l’est de Marie ­Galante et dans le Canal de la Dominique de nombreux radeaux épars ou organisés en petits filaments sont poussés vers le sud-­ouest. De petits arrivages vont se répéter sur l’est des îles du sud encore ces 4 prochains jours.

Tendance pour les 2 prochaines semaines :
Des arrivages réguliers
Au vu de tous les signaux présents à l’Est des Antilles, il faut encore s’attendre à des échouements réguliers sur l’ensemble des Iles au cours des 15 prochains jours.


MARTINIQUE:

Indice de confiance : 5/5

Prévisions pour les 4 prochains jours :
Analyse sur la zone Antilles / Guyane:
Peu d’évolution de la situation. Le proche Atlantique apparaît très chargé. On trouve toujours de nombreux radeaux et filament entre les côtes des Antilles françaises et plus de 1500km à l’Est. De plus elles s’étalent du Nord de la Barbade jusqu’au Nord de l’arc et au­delà. Et pour ne pas arranger les choses, les dérives de
ces derniers jours sont de secteur Est.

Analyse autour de la Martinique:
Renforcement des échouements côté Atlantique
Les nombreux radeaux présents à l’Est de notre île arrivent directement sur nous, les dérives étant d’Est. Des nombreux arrivages sont à prévoir dans les jours qui viennent et plus conséquents en termes de quantité et en fréquence. La côte Sud Caraïbe semble toujours devoir être épargnée. Elle devrait voir passer les radeaux. Une accroche sur l’anse Caffard reste tout de même possible. Un arrivage conséquent
est possible mais fort peu probable.

Tendance pour les 2 prochaines semaines :
Échouements réguliers et fréquents
L’Est des Antilles est encore bien garni en radeaux, les 15 prochains jours ne suffiront pas à tout faire voyager en mer des Caraïbes.


Guyane :

Prévisions pour les 4 prochains jours:
Risque faible

Les détections sont peu nombreuses mais la couverture nuageuse reste considérable, des non détections sont très probables mais de façon restreinte à priori. De plus, les courants sont plutôt favorables à une évacuation des sargasses vers le Nord-Ouest ou vers le large. Le risque d’échouement reste faible.

Tendance pour les 2 prochaines semaines:
Risque faible

Les détections sont peu nombreuses mais la couverture nuageuse reste considérable, des non détections sont très probables mais de façon restreinte à priori. De plus, les courants sont plutôt favorables à une évacuation des sargasses vers le Nord-Ouest ou vers le large. Le risque d’échouement reste faible.

Source : Météo France – Sargasses 2023

Sargassum Monitoring, site de vérification Météo France

MÉTÉO FRANCE : 23/01/2023 Bulletin de prévision d’échouements de sargasses pélagiques

 

Saint Martin / Sint Maarten – Saint Barth:

Indice de confiance : 4/5

Prévisions pour les 4 prochains jours:
Des arrivages épars mes parfois répétitifs

Les images du 20 au 22 ont été utilisées pour cette analyse. De nombreux radeaux ou filaments de petite taille sont éparpillés près des deux îles françaises. Ils sont poussés par le flux d’est vers leurs rivages ou au travers des différents canaux. Toutefois le large est de Saint-Martin est très chargé alors qu’une accalmie semble s’être installée pour Saint-Barthélemy. Les arrivages vont donc surtout concerner l’Est de Saint-Martin durant les 4 prochains jours.

Tendance pour les 2 prochaines semaines
Encore des échouements à prévoir. L’Est des Antilles est encore bien garni en radeaux, les 15 prochains jours ne suffiront pas à tout faire voyager en mer des Caraïbes.


Guadeloupe:

Indice de confiance : 4 /5

Prévisions pour les 4 prochains jours:

Analyse sur la zone Antilles / Guyane:
Peu d’évolution de la situation. Encore de nombreux radeaux et filament entre les côtes des Antilles françaises et, au moins 400 km au large. De plus elles s’étalent du Nord de la Barbade jusqu’au Nord de l’arc et au­delà. Et pour ne pas arranger les choses, les dérives de ces derniers jours sont de secteur Est.

Analyse et prévision autour de la Guadeloupe:
Des arrivages multiples et épars. Les images du 20 au 22 ont été utilisées pour cette analyse. De nombreux radeaux ou filaments de petite taille sont éparpillés près de nos îles. Ils sont poussés par le flux d’est vers nos rivages ou au travers des différents canaux. Toutes les côtes exposées au flux vont recevoir ici ou là des arrivages souvent ponctuels mais parfois répétitifs durant les 4 prochains jours.

Tendance pour les 2 prochaines semaines :
Encore des échouements à prévoir. L’Est des Antilles est encore bien garni en radeaux, les 15 prochains jours ne suffiront pas à tout faire voyager en mer des Caraïbes.


MARTINIQUE:

Indice de confiance : 5/5

Prévisions pour les 4 prochains jours :

Analyse sur la zone Antilles / Guyane:
Peu d’évolution de la situation. Encore de nombreux radeaux et filament entre les côtes des Antilles françaises et, au moins 400 km au large. De plus elles s’étalent du Nord de la Barbade jusqu’au Nord de l’arc et au­delà. Et pour ne pas arranger les choses, les dérives de ces derniers jours sont de secteur Est.

Analyse autour de la Martinique:
Risque moyen pouvant devenir Fort !
Les radeaux présents à l’Est de l’île, sont actuellement soumis à un vent d’Est assez soutenu. Les dérives orientées à l’Est devraient prendre un axe plus Sud­Est, au moins les 48 prochaines heures. Puis à partir de mercredi, les vents s’orientent au Nord­Est et devraient faire revenir les dérives à l’Est. La force du vent restant soutenue les radeaux devraient se disloquer et les arrivages se faire par petits paquets. Pour les
deux prochains jours, la côte Atlantique dans sa totalité devrait voir arriver les algues et le Sud Caraïbe pourra lui aussi recevoir quelques radeaux. Puis dès le milieu de semaine, la menace reste sur le côté Atlantique, alors que le Sud Caraïbe a plus de chance de les voir passer.

Tendance pour les 2 prochaines semaines :
Encore des échouements à prévoir. L’Est des Antilles est encore bien garni en radeaux, les 15 prochains jours ne suffiront pas à tout faire voyager en mer des Caraïbes.


GUYANE:

Prévisions pour les 4 prochains jours:
Risque faible

Les détections restent très rares aux alentours de la Guyane et les courants restent défavorables à des échouements sur les côtes guyanaises. Le risque reste faible.

Tendance pour les 2 prochaines semaines
Risque faible

Peu de radeaux en vue sur les 3 derniers jours, mais possibilité de non détection due à la couche nuageuse. Les quelques radeaux détectés au niveau de l’Amapa devraient tourner sur place ou être éjectés plus au large.

 

Source : Meteo France – Sargasses 2023

Sargassum Monitoring, site de vérification Météo France